Xiaomi "spolié" de 676 millions de dollars par le gouvernement indien

Si le terme BAN évoque immédiatement la mésaventure que vit encore Huawei avec le gouvernement américain, en réalité même le gouvernement indien a fait beaucoup parler en 2022 en raison des relations avec les grandes entreprises technologiques. Par exemple, en juillet, ils ont supprimé PUBG Mobile des magasins d'applications et en août, ils ont interdit VLC Media Player. Mais ce qui a le plus attiré l'attention de tous, c'est que, début mai, ils ont saisi 676 millions de dollars à Xiaomi pour des paiements illégaux.

Une histoire bien malheureuse qui risque d'entraîner des conséquences bien plus désastreuses pour l'ensemble de l'Inde. En tout cas, l'accusation contre Xiaomi ne tombe pas et en fait un tribunal indien a refusé de révoquer le gel des avoirs de Xiaomi Corp pour une valeur de 676 millions de dollars, à la demande d'Udaya Holla, l'avocat de Xiaomi. La raison? Ils veulent qu'ils présentent d'abord des garanties bancaires pour les 676 millions de dollars d'actifs gelés.

Xiaomi ne récupère toujours pas ses actifs en Inde et envisage déjà de s'installer au Pakistan

Les garanties bancaires que le gouvernement indien a demandé à Xiaomi de présenter pour récupérer ses avoirs gelés nécessitent le dépôt de la totalité du montant, ce qui rendrait difficile pour l'entreprise de fonctionner, de payer les salaires et d'acheter des actions avant la fête hindoue de Diwali.

Un véritable cas d'arrogance judiciaire qui verra une nouvelle décision le 14 octobre. Xiaomi a déclaré qu'il continuerait à utiliser tous les moyens légaux en sa possession pour protéger sa réputation et ses intérêts.

Il est clair, cependant, qu'un vase cassé ne reviendra jamais neuf et il se murmure donc que Xiaomi, dans le but d'agrandir ses usines, commencera la production au Pakistan en déplaçant une partie de ses machines hébergées en Inde, rendant ainsi l'avenir productive dans ce pays, incertaine et sûre tant que ses avoirs resteront gelés.

Mots clés:

Emanuele Iafulla

Emanuele Iafulla

Nerd, Geek, Netizen, des termes qui ne m'appartiennent pas. Tout simplement moi-même, amateur de technologie et provocateur comme le fait Xiaomi avec ses produits. Une qualité élevée à des prix équitables, une véritable provocation pour les autres marques les plus célèbres.

Souscrire
notifier
invité

0 commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
XiaomiToday.it
Logo